L'art sacré...

Sur les routes de campagne, laissez vous charmer par les petites chapelles et églises romanes : celle de St Didier d'Aoste avec son tabernacle de style baroque, mais aussi la chapelle St Hilaire d'Avaux. L'Eglise des Carmes quand à elle vous invitera à plonger dans l'histoire locale à la découverte de la Frontière entre Dauphiné et la Savoie mais aussi sur les pas du célèbre contrebandier Mandrin.

- Les Triptyques (La tour du Pin)
Dans l'église de la tour du pin, qui surplombe la ville, venez admirer deux tableaux en trois volets peints sur bois. Le premiers datant du 16 ème , classé au titre des monuments historiques présente le thème de la crucifixion. Le deuxième, signé du Maître contemporain Arcabas, illustre la venue des mages d'Orient.

- La chapelle de St Hilaire d'Avaux (Romagnieu)
Cette ancienne église de paroisse dont l'origine remonte à 1142, devient chapelle rurale après la révolution. De superbes objets classés : statues, siège de célébrant ou chemin de croix, vous feront pénétrer dans une atmosphère de pureté et d'authenticité.

- L'église des Carmes (Le Pont de Beauvoisin)
Classé monument historique, l'église s'ouvre sur les jardins suspendus au dessus du Guiers. Elle renferme des peintures uniques du 19 ème . La légende veut que l'eau de la source Saint Felix, située sous celle-c, rende la vue aux malvoyants.

- L'église de Saint Didier d'Aoste (St Didier d'Aoste)
Cet édifice de style roman est un des rares à être conservé, pour une partie au moins, dans son état médiéval. Son lourd clocher carré est postérieur au Moyen-âge. Son tabernacle, restauré, fait l'objet d'une bande dessinée éditée par le Musée Dauphinois.

 
Plan du site  |   Infos légales  |   Liens partenaires |  Copyright@ le Pas de l'Ane |  Webmaster